C’est le moment de tirer le bilan de ce premier week end sans fumer.

Hier samedi cela a été très simple, car encore écoeurée des excès de la soirée de la veille, et de manière générale, des excès de ces dernières semaines, j’y ai à peine pensé. Et si j’y ai pensé, c’était pour sonder au fond de moi, « est ce que j’en ai envie en ce moment même? », « est ce que ce passant que je vois fumer me donne envie ? ». Et la réponse était non…Lire la suite de